Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2006-06 | Page d'accueil | 2006-09 »

24/08/2006

Le bois est là!

medium_220806_072.jpg

La scierie mobile a commencé son bel ouvrage aujourd'hui. Les pièces de bois(pin blanc) sont des 8x8 pour les colonnes, des 6x12 pour les poutres de l'étage et du rez-de-chaussée et des 4x16 pour le toit (toit végétal). Le choix d'y aller avec du gros bois d'oeuvre vient de la grande charge induite par les planchers de béton (qui nous donnent une bonne masse thermique) et le toit vert ( qui nous donne de la fraîcheur en été, une terasse dans les arbres et un accès à la vue sans avoir à couper les arbres adjacents à la maison). Tout le bois devrait être coupé en 4-5 jours.

22:40 Publié dans 02- Charpente, Journal | Lien permanent | Commentaires (0)

23/08/2006

Vive la droite!

medium_220806_035.jpg
Enfin! La lisse est fixée.

23:20 Publié dans 02- Charpente, Journal | Lien permanent | Commentaires (0)

21/08/2006

Préparation de la ''ceinture''

medium_220806_064.jpg
 
La ceinture (lisse de rive) est maintenant ajustée et prêteà être fixée aux fondations. La lisse est faite d'épinette noire que nous avons pris sur notre terrain. Tous les arbres coupés étaient soit morts ou coupés pour laisser le passage au fil d'Hydro (Seulement 3 arbres ont dû être coupés pour le passage de la ligne Hydro-électrique). Ce bois nous a permis de rester occupés le temps qu'arrive notre bois de charpente en pin blanc.

06:15 Publié dans 02- Charpente, Journal | Lien permanent | Commentaires (0)

20/08/2006

Comment couper du bois soi-même

Nous avions des épinettes mortes sur le terrain que nous voulions utiliser pour la charpente. Deux méthodes pouvaient être employées pour la coupe: 1- Sortir les billeaux des bois et faire venir une scierie portative ou 2- Couper les billeaux en place avec un guide de scie à chaîne.

Puisque les arbres étaient parfois situés assez profondément dans les bois, nous avons optés d'essayer la deuxième méthode. Avec le recul, il aurait été plus rapide de louer un véhicule muni d'un treuil et faire venir une scierie portative. La coupe du bois sur place s'avère quand même intéressante dans le cas où l'on coupe de petite quantités ou qu'il est impossible d'avoir accès à de la machinerie lourde.

 

Alors voici les étapes:

1. Couper et ébrancher les arbres.

2. Poser un guide, ici c'est un long 2 x 4 bien droit, et tailler les faces latérales du tronc. L'outil utilisé pour cette opération s'appelle  un "beam-machine", nous avons été déçus du résultat de cet outil. Le résultat pourrait être amélioré si la lame de la scie est assez longue pour traverser le billot , même avec un angle.


3. Couper les deux autres faces avec un guide à scie. Celui-ci s'appelle le "Alaskan Saw-Mill". Je conseilles une cylindrée d'au-moins 75 c.c. et une lame de 20" pour des arbres de cette taille. Cette opération exige que la chaîne soit aiguisée très souvent sinon la lame de la scie a tendance à surchauffer.

4. Le transport des pièces lourdes se fait bien avec lorsque le poids est bien réparti.

medium_13_08_06_083.2.jpg

medium_13_08_06_075.jpg


medium_13_08_06_089.jpg

 

 



medium_13_08_06_070.jpg

 







medium_13_08_06_068.jpgmedium_13_08_06_072.jpg

 

 


 


medium_13_08_06_129.jpg


14:35 Publié dans 02- Charpente, Journal | Lien permanent | Commentaires (2)

03/08/2006

Imperméablisation des fondations

medium_220806_192.jpg
La membrane Delta-MS est distribuée par Cosella-Dörken Products. Comme les autres membranes, elle protège le béton contre l'humidité du sol. Mais elle se démarque parce qu'elle possède une durée de vie bien plus longue que les membranes asphaltiques(près de 100 ans vs. 5-25 pour l'asphalte->construction standard). De plus, elle crée un espace d'air entre elle et le béton, ce qui permet à l'eau qui pourrait éventuellement s'infiltrer de poursuivre son chemin vers le drain français. Puisqu'elle est indépendante des fondations, elle garde son étanchéité même si le béton se fissure. Merci à Fred Ledoux de chez Cosella-Dörken pour sa participation généreuse à notre projet ainsi qu'à son équipe d'installateurs pour leur aide!

23:50 Publié dans 01- Fondations, Journal, Partenaires | Lien permanent | Commentaires (0)

All the posts